Construction d’une maison écologique – Témoignage

 

Thomas A., soucieux de l’environnement,  s’est lancé dans la construction d’une maison écologique. Voici son récit qui nous décrit le chantier, photos à l’appui ! 

maison écologique

Nous sommes une famille de 4 personnes (dont 2 enfants en bas âge) attentive à notre environnement. Nous étions en réflexion depuis de nombreuses années sur la construction d’une maison écologique et nous nous sommes finalement lancés en octobre 2012 dans la construction d’une maison ossature bois isolée en bottes de paille avec le plus de matériaux naturels possible.

isolation botte de paille

Nous avons fait le choix d’une dalle bois également isolée en bottes de paille pour limiter les fondations qui sont constituées de 27 plots de béton plutôt que d’une fondation sur toute la surface de la maison. L’isolation en est meilleure mais il y a moins d’inertie.

L’ossature est en bois douglas du Massif Central, préfabriquée en atelier sur Issoire.

Nous avons montés la dalle bois, assemblés les panneaux des murs, du plancher intermédiaire, de la charpente.

Nous avons réalisé l’isolation en bottes de paille, la pose du pare-pluie (HPV) et la mise en place du bardage en douglas brut sur tous les murs extérieurs. Côté intérieur, les murs sont composés de la façon suivante :
– Botte de paille, OSB, Frein vapeur Intello, liteaux (lame d’air et passage de gaines), Fermacell.

Bardage

Nous avons tout posé nous même avec des coups de main en chantier participatif.

Un test d’étanchéité à l’air a été réalisé avant la pose du Fermacell et le résultat se situe entre la maison passive et la maison BBC (Q4Pa-surf en m3/(h.m2) : 0,28)

La toiture est isolée en ouate de cellulose et l’isolation phonique entre les pièces est en ouate de cellulose projetée humide.

La maison est équipée d’un chauffe-eau solaire Rotex, d’une VMC double flux Zehnder, d’une installation électrique biocompatible et d’une phytoépuration.

Les peintures seront au maximum naturelles et fabriquées maison (peinture à la pomme de terre) sauf dans la cuisine et la salle de bain avec des peintures industrielles spéciales pour ces pièces. Et nous allons essayer de mettre le maximum de bois massif dans les meubles pour limiter les COV.

murs charpente ossature bois

Au sol, nous allons poser de la pierre dans la cuisine et la salle de bain, du marmoléum dans la chambre des enfants du rez de chaussée et du parquet en châtaignier massif français dans notre chambre et au salon.

Nous ne sommes pas encore fixés sur le type de poêle, mais ce sera un bois bûche (poêle à inertie ou pas).

Au final, des artisans ont fabriqué l’ossature, réalisé les fondations, la couverture, la pose du ballon d’eau chaude et du capteur solaire, du conduit de cheminée, l’isolation en ouate de cellulose ainsi que préfabriqué la pieuvre électrique.

 

Ce projet d’éco-construction a été réalisé par Jacky Jeannet pour Abiterre, un atelier de bio-architecture.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.