Isolation écologique d’un fourgon

De nombreuses questions se posent à ce sujet. Quel isolant choisir pour avoir un bon confort thermique mais aussi acoustique qui résiste aux vibrations, à l’humidité… Nous avons affaire à des parois métalliques lisses avec peu d’adhérence.

La première question à se poser est de savoir quel est l’usage de l’aménagement, utilisation ponctuelle, l’été, hiver… afin d’affiner l’isolation la plus adaptée ?
La deuxième question est quelle épaisseur êtes-vous prêt à mettre pour perdre le moins de place possible ?
Enfin la troisième question est quelle finition voulez-vous apporter au parement ?

De toute ces questions et de part nos retours utilisateurs, nous avons remarqué que la sous couche liège de 3 à 6mm est la plus adaptée car elle existe en plusieurs épaisseurs et reste facile de mise en œuvre de par sa souplesse et sa facilité de coupe au cutter. Plus elle est épaisse et plus elle est rigide !
Elle permet d’avoir une bonne résistance à la compression, humidité, acoustique, vibration et correction thermique afin de ne pas avoir de condensation. Elle peut être fixer ou coller avec la colle hybride fixe 350.
Afin de renforcer l’isolation, nous conseillons de bourrer avec de la laine de coton en vrac ou laine de mouton pour les cavités ou interstice.

Pour augmenter les performances des parois ou plafond, vous pouvez doubler l’isolation avec des panneaux de laine de coton métisse en 50mm ou panneaux de ouate de cellulose 45mm. Assez facile pour la mise en œuvre et offre une bonne souplesse pour faire les arrondies.
Pour la fixation il est conseiller de la mettre entre des montants et tasseaux de bois qui vont assurer le maintien vertical et le tassement en l’agrafant le long des montants.

Pour les parois verticales, évitez les isolants en vrac sur des épaisseurs importantes en remplissage type ouate, coton… qui aurons tendance à se tasser avec les vibrations ou alors utilisez des isolants sous forme de bille qui ne se tasse pas type liège expansé (problème d’odeur de bruler pas recommander). Isosphère bille de PSE a l’avantage d’être très léger sans odeur.

Pour le sol, laisser la sous couche liège de 6 ou 8mm ou posez des plaques de liège type cortipan en 30mm ou plus… vous obtiendrez une meilleure isolation qui résiste bien à la compression.
Une fois l’isolation posée, il est conseillé d’agrafer et de scotcher une membrane pare vapeur type Intello afin d’assurer la régulation de l’hygrométrie et la condensation dans l’isolant.

Pour la finition, il est conseillé de poser un revêtement léger et résistant. Nous conseillons les panneaux d’OSB en 12mm rainure languette sol et murs ou du lambris en sapin 12mm.

 

 

Si vous avez des photos et conseils n’hésitez pas à nous les faire parvenir pour d’autres utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.