L’isolation thermique au coeur des programmes d’aides à la rénovation énergétique des logements

On estime aujourd’hui à plusieurs millions le nombre de logements en France souffrant de déperditions de chaleur et responsables d’une consommation énergétique excessive. Afin d’inciter les propriétaires , et en particulier aider ceux aux revenus plus modestes , à entreprendre des travaux de rénovation, de nouvelles mesures financières ont été accordées par l’État et par l’Anah. Basé sur les principes de l’éco-rénovation, ces projets d’aides mettent à l’honneur l’utilisation de matériaux de construction écologiques , et plus précisément d’isolation.

Des primes renforcées pour une isolation écologique pour tous

> Parmi les 20 propositions annoncées par le Gouvernement dans le cadre du « Plan Urgence » concernant la réhabilitation des logements, une subvention de 1350 € pour la rénovation thermique sera accordée pendant 2 ans. Attribuée sur critères de revenus aux ménages ne dépassant pas 35 000 €, cette aide ne sera également versée que sous la condition de participer au financement deux projets de rénovation thermique. Cette prime s’ajoute à celle de l’ASE (Aide à la Solidarité Écologique) d’un montant de 1600 € et porte ainsi à 3000 € l’aide de l’État.

> Toujours dans la volonté d’aider les petits propriétaires dans leur projet de rénovation thermique, l’ Anah (Agence Nationale de l’Habitat) renforce son programme « Habiter mieux » en augmentant le seuil d’attribution de sa subvention. Ainsi, les foyers « ayant un revenu fiscal annuel maximal de 23.881 € en Ile-de-France (contre 17.057 € antérieurement) et 18.170 € hors Ile-de-France (contre 11.811 € antérieurement) » (Chiffres donnés pour le cas d’un ménage d’une personne), pourront bénéficier du financement de 50% de leur projet d’isolation contre 20 à 35 % précédemment.

Ainsi, en cumulant les subventions du Gouvernement et de l’Anah, aux aides comme le crédit d’impôts Développement Durable, l’Éco PTZ ou celles attribuées par les collectivités territoriales et conseils départementaux et régionaux, les propriétaires ont la possibilité de se faire rembourser de 60 % à la totalité des travaux de rénovation thermique entrepris.

Ces aides s’étendent également, toujours sous certaines conditions, aux bailleurs et syndicats de copropriétés en difficulté.

Enfin, pour aiguiller les particuliers envisageant des travaux de rénovation thermique, l’ADEME vient de sortir le guide pratique « Isoler son logement » .

Découvrir des matériaux d’isolation écologiques permettant une rénovation thermique :

la fibre de bois
le liège
la ouate de cellulose
la laine de mouton
le roseau
le chanvre
l’ écographite
les fenêtres isolantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *