Définition et technique du sarking

Le sarking est une technique d’isolation de la toiture par l’extérieur. Il permet de gagner de la place sous vos combles puisqu’une isolation pas l’intérieur n’est plus indispensable. Voici quelques informations clés à connaître lorsque l’on souhaite se lancer dans ces travaux. 

sarkingfibrebois

Isoler correctement sa toiture permet de réduire les déperditions. Rappelons que 25 à 30% des déperditions sont dues à des combles ou une toiture mal isolés. 

Qu’est-ce que le sarking ?

Le sarking est une technique très efficace pour l’isolation des toits en pente, puisqu’elle permet entre autre la suppression des ponts thermiques. Différents matériaux écologiques peuvent être utilisés pour réaliser ces travaux, mais nous conseillons de choisir comme isolant la laine ou fibre de bois. En effet, le bois est un matériau qui emmagasine la chaleur et le froid plus vite qu’il ne le restitue. Ainsi, la température de la maison est régulée grâce à cet isolant naturel. Pour une isolation efficace et complète, il sera nécessaire de mettre en place une bonne étanchéité grâce au frein vapeur et/ou pare-pluie

La méthode Sarking

Le Platelage

Une isolation par l’extérieur de la toiture se fait selon plusieurs couches. Tout d’abord, il est important d’avoir une surface plate au-dessus des chevrons de la charpente. Le fait qu’elle soit plate permettra de poser correctement les futurs éléments et d’éviter la création de ponts thermiques. Pour cela, il suffit d’opter pour des panneaux OSB ou de particules. Solides et très résistants, ils pourront supporter le poids des matériaux qui viendront se poser dessus.

Pose du frein-vapeur

La deuxième étape consiste à poser le frein-vapeur sur le platelage afin d’assurer l’étanchéité à l’air. Un frein-vapeur bien posé ne montre pas de plis et est collé à l’aide d’un adhésif spécial, qui sera résistant dans le temps. La gamme de freins-vapeur et adhésifs (Contega par exemple) ProClima est particulièrement recommandée. A quoi sert le frein-vapeur ? Il permet d’avoir une bonne protection contre l’humidité en hiver et une meilleure diffusion en été. 

Choix de l’isolant

Par-dessus le frein-vapeur viennent se poser les panneaux isolants écologiques. Nous recommandons la fibre de bois, comme les panneaux Multisol 110 ou 140 chez Isonat. Ces panneaux bénéficient de tous les avantages du bois d’un point de vue isolation et ont une excellente conductivité thermique. Le Multisol 140 présente l’avantage de pouvoir être utilisé comme pare-pluie. Une bonne combinaison sera une couche de Multisol 110 ou 140, puis une seconde avec les panneaux DuoProtect (isolant pare-pluie) qui possèdent une surface en latex. 

Lattage contre lattage

Le lattage contre lattage est la dernière étape avant la pose de la couverture de toit. Cette étape permet de réaliser la fixation de l’isolant sur les chevrons. Pour les fixer, il convient d’utiliser des vis spéciales sarking, comme les vis HECO-Topix-Therm. Ces vis aux pas de filetage optimal pour un vissage rapide ont également une pointe nervurée pour réduire l’effet de fissuration. La vis sarking a une tête fraisée avec un filetage sous-tête. Le milieu de la vis n’a pas de filet afin de ne pas visser dans l’isolant et ainsi le préserver

Le lattage contre lattage s’effectue en superposant des lattes en bois de manière perpendiculaire. Ainsi, il y aura une bonne ventilation sous la toiture. 

 

Pour info, il est également possible de faire une isolation par l’intérieur ainsi que par l’extérieur (50cm de chaque côté par exemple). 

Une réflexion au sujet de « Définition et technique du sarking »

  1. Ping : Nouvelle gamme de vis HECO | Le blog des matériaux de construction écologiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *